Ecole de langues

Rechercher
  • ideoreferencement

Les étapes à suivre pour s'inscrire à une session de formation


Comment effectuer une demande d'inscription en ligne ?


Etape 1 : Connectez-vous à votre espace personnel que vous avez préalablement créé,


Etape 2 : rechercher une formation (sur le champ rose à droite de la page d’accueil) –

formation, en présentiel ou non, ville (si présentiel),


Etape 4 :contactez des entreprises proposant cette formation,


Etape 5 : Accédez à la fiche formation qui vous intéresse,


Etape 6 : Cliquer sur l'onglet "s'inscrire à cette formation".


Etape 7 : Connectez-vous avec vos identifiants FranceConnect pour poursuivre votre

inscription,


Etape 8 : Complétez, modifiez ou supprimez lés éléments demandés vous concernant.




Jusqu’à 6 ans, l’enfant discerne des sons qui lui échapperont ensuite, c’est cette capacité qui lui permettra de parler parfaitement une langue, sans accent. Un apprentissage de l’anglais avant 6 ans est un énorme cadeau à votre enfant, c’est ce que l’on appelle le bilinguisme précoce. Nous prenons l’exemple de l’anglais parce que c’est le plus cité par les parents, mais il est important de comprendre que toutes les langues ont la même valeur et offriront à votre enfant les mêmes bénéfices si elles sont acquises très jeunes.


Apprendre l’anglais à un enfant, ce n’est pas seulement pour la langue !


Au-delà de l’utilité évidente de parler une langue étrangère, plusieurs autres bénéfices sont reconnus par les spécialistes :


• Les enfants bilingues ont souvent plus de facilités à apprendre d’autres langues car leur

cerveau a développé une flexibilité cognitive et une sensibilité aux sons. Ils ont de plus

acquis des réflexes de manipulation de plusieurs langues.


• Des études montrent que l’usage de 2 langues par un enfant facilite l’abstraction, la conceptualisation et le symbolisme. Ainsi les enfants bilingues ont de meilleurs résultats à des tests analytiques et sont capables de résoudre des problèmes d’ordre visuel plus facilement que les enfants monolingues.


• Apprendre une 2e langue à un enfant au moment de sa socialisation développe sa sensibilité à une diversité culturelle et aux échanges sociaux.


• Enfin, un enfant qui avant l’école a commencé à apprendre l’anglais par exemple aura moins

d’appréhension pour s’exprimer pendant ses études, ce qui est un vrai plus pour son parcours

scolaire.


Que ce soit l’anglais ou une langue régionale, africaine, arabe, etc... les bienfaits de l’apprentissage précoce de cette langue devraient faire oublier aux parents leurs craintes de stigmatisation de leurs enfants. Si une seconde langue est parlée à la maison, quelle qu’elle soit, c’est une chance pour l’enfant qui bénéficiera d’une stimulation intellectuelle qui lui servira dans d’autres domaines et pour apprendre d’autres langues plus tard.


Si 2 langues sont parlées dans votre foyer, il est souvent conseillé que chaque adulte utilise sa langue maternelle avec l’enfant. Les enfants bilingues mélangent les mots pendant plusieurs années et c’est normal, ils choisissent ceux qui leur viennent à l’esprit le plus rapidement. Il ne faut pas s’en inquiéter car ils comprendront vite les différentes significations de chacun et apprendront peu à peu à les utiliser de façon appropriée.


Aux MOTS POUR LE DIRE, nous proposons non seulement des ateliers d’anglais pour les minikids (à partir de 2 ans1/2) et pour plus grands évidemment mais également un atelier bilingue (anglais-espagnol) destiné surtout aux enfants dont les parents sont de culture anglophone ou hispanique.

  • ideoreferencement


Quel est l’objectif du CPF ?


L’objectif du Compte personnel de formation est de permettre aux salariés et demandeurs d’emploi d’être acteurs de leur parcours professionnel et plus autonomes dans le choix de leurs formations. Il favorise ainsi l’acquisition de qualifications et la montée en compétences des bénéficiaires qui s’en saisissent et contribue au maintien de leur employabilité et à la sécurisation de leur parcours professionnel.


Le CPF peut être utilisé par les salariés sans en informer leur employeur, s’il se déroule en dehors du temps de travail. Mais il peut aussi s’intégrer dans la politique de formation d’une entreprise dans une logique de co-construction des parcours, avec un abondement des droits des salariés par l’entreprise (lorsque le projet du salarié correspond à la stratégie de l’entreprise).


Qui prend l’initiative ?


Le Compte personnel de formation est à l’entière main de son titulaire. C’est lui qui décide d’utiliser ou pas les droits qui y sont inscrits. Le compte ne peut d’ailleurs être mobilisé qu’avec l’accord exprès de son titulaire ou de son représentant légal s’il est mineur.


Néanmoins, l’employeur peut informer son salarié, le conseiller et l’orienter dans la mobilisation de son compte personnel de formation pour élaborer un projet de formation qui, à la fois, répond aux besoins en compétences de l’entreprise et participe à l’évolution professionnelle du salarié concerné.


Cours d'anglais à Bordeaux.